Concert Ardente, Ambiani et Cantus-Felix

 → Voir les dates... 

Vendredi 8 septembre 2017 en l’église Saint-Etienne de Beauvais
RESERVEZ vos PLACES à partir de ce lien : réservation

Une soirée musicale qui associe la France et la Pologne l’art sacré et l’art profane. Le chœur CANTUS FELIX a souhaité programmer, dans cet esprit, la rencontre de musiciens issus de ces deux nations, œuvrant au service de partitions exceptionnelles de la période Baroque et du Siècle des Lumières.

Les paroles du Magnificat sont issues du Cantique d’Anne écrit il y a plus de 3000 ans. Remerciements à son Dieu
d’une femme guérie divinement de sa stérilité, il est repris par Marie, qui va enfanter Jésus, et symbolise le lien entre
toutes les formes de vie terrestre et un créateur du monde Depuis le XV ème siècle, il inspira tous les grands compositeurs, dont Bach et Vivaldi. L’ensemble vocal AMBIANI et la jeune symphonie de Pologne ARDENTE vous invitent à une rencontre avec ces monuments du répertoire vocal. Mendelssohn, grand admirateur de Bach, écrit des pages religieuses dans un style proche de son prédécesseur, tel ce Dona nobis pacem qui associera également le chœur CANTUS FELIX.

Comme le pratiquait Haendel lors de ses oratorios, la musique profane fut souvent présente aux cotés des œuvres
sacrées. La symphonie dite « des Adieux » de Haydn et le Double Concerto pour flûtes de Telemann nous feront savourer les qualités musicales des jeunes instrumentistes de Cracovie, qui entament ainsi une carrière internationale après avoir déjà triomphé dans leur pays.

Avec Jean-Pierre Menuge et Kasper Dabrowsky comme solistes, tous seront dirigés alternativement par le remarquable jeune chef Bartosz Staniszewsky ou par Pierre Reynaud, créateur d’Ambiani et organiste.